MCPT/CNC : Débats de fond autour d’une restructuration des médias

Blog Single

La commission nationale de la communication (CNC) plaide depuis sa création en faveur d’une restructuration profonde des médias. Cela passe par une amélioration et une refonte du cadre légal en matière de communication et d’information. Le sujet a alimenté les concertations d’hier  entre le ministre de la Communication, chargé des Postes et des Télécommunications, Abdi Youssouf Sougueh et les membres de la CNC. Au cours de leurs échanges qui ont eu lieu au siège de la CNC, le ministre et ses interlocuteurs ont convenu de la nécessité absolue de poser un diagnostic clair et nullement complaisant sur notre environnement médiatique actuel.

Une réunion, consacrée au devenir des médias, s’est tenue hier au siège central de la commission nationale de la communication(CNC). Présidée par le ministre de la Communication, chargée des Postes et des Télécommunications, Abdi Youssouf Sougueh, la séance de travail a regroupé autour d’une table ronde tous les membres de la CNC, dont la présidente Ouloufa Ismaïl Abdo. Le ministre et ses interlocuteurs ont discuté de la principale mission  de la CNC en période électorale. Le rôle de cette autorité de régulation est, précisons-le, de garantir l’accès des candidats des formations ou groupements de partis politiques aux médias lors des campagnes électorales. Outre ses missions de conseil au gouvernement, la CNC s’efforce depuis sa création de mettre le paysage médiatique national au diapason avec l’ère des technologies de l’information et la communication (TIC).

En clair, cette jeune institution plaide en faveur d’une restructuration profonde des médias. Cela passe par une amélioration et une refonte du cadre légal en matière de communication et d’information. Le sujet a alimenté les concertations d’hier entre le ministre Abdi Youssouf Sougueh et les membres de la CNC. Les deux parties ont convenu de la nécessité absolue de poser un diagnostic clair et nullement complaisant sur notre environnement médiatique actuel. Il s’agit pour ses instigateurs de formuler par ce biais des propositions et des recommandations concrètes.

En outre, la CNC a fait part au ministre des activités qu’elle compte mener durant l’année 2019. Des actions qui viseront essentiellement l’encadrement de la profession de journaliste et l’exercice de leur fonction dans une éthique et une déontologie définies afin de garantir le principe de la liberté de l’information.

Dans ce sens, la CNC a, d’ores et déjà, annoncé la tenue prochaine d’une réunion de travail conjointe avec le MCPT et en partenariat avec les organisations représentatives de la profession de journaliste et des médias sur les projets de réformes. Lesquels portent sur l’encadrement de la profession des journalistes et l’exercice de leur fonction.

 

                                                                                                                                        Source:www.lanation.dj


Le Ministre

M. ABDI YOUSSOUF SOUGUEH

Demande d’accréditation

Facebook

Médiathèque



Espace e-Gouvernement

egouv