MCPT

Inauguration du Centre de Services aux Citoyens : Une étape significative dans la modernisation de l’administration publique

Le ministre de la Communication, chargé  des postes et des télécommunications, Radwan Abdillahi Bahdon, et le secrétaire général du gouvernement, M. Almis Mohamed Abdillahi, ont procédé jeudi à l’inauguration du Centre de Services aux Citoyens (CSC) à Djibouti ville. Cette inauguration marque une étape significative dans le cadre du projet de modernisation de l’administration publique. Grâce à la mise en place du CSC, le gouvernement s’engage à améliorer l’accès aux services publics pour les citoyens vivant dans des zones reculées ou mal desservies. Le CSC devient ainsi une interface concrète et physique entre l’administration et les citoyens, offrant un accès aux services numériques via la plateforme de l’administration numérique www.egouv.dj, ainsi qu’aux services non dématérialisés à partir du lieu de domiciliation et du lieu de travail.

En rapprochant les citoyens de l’administration,  le CSC participe activement à la réduction des inégalités et améliore l’accès équitable aux services publics. De plus, il offre aux citoyens un autre canal de communication avec l’administration publique.

Le projet a été rendu possible grâce à un partenariat solide établi avec la Poste de Djibouti afin de mutualiser les ressources financières et les synergies nécessaires à la mise en place, au fonctionnement et à la durabilité du CSC. Les objectifs du projet sont multiples : regrouper tous les services publics en un seul endroit selon le principe du Single Windows System – Guichet unique – des services publics, garantir un meilleur accès à des services modernisés pour les groupes vulnérables tels que les personnes handicapées, les pauvres, les personnes âgées et la population rurale, et accroître l’accès des citoyens vivant dans des localités éloignées de Djibouti ville aux services digitalisés et repensés.

Le partenariat avec la Poste de Djibouti permettra de capitaliser les ressources humaines et matérielles de l’administration publique. Le personnel de la Poste de Djibouti, en tant qu’agents assermentés habilités à délivrer des actes administratifs, facilitera la délivrance des services dans le cadre de délégation de services. De plus, le projet bénéficiera du contexte de développement des e-services financiers de la PdD, notamment le projet de création de la Banque postale de Djibouti.

Ainsi, la clientèle cible des services financiers pourra également profiter des e-services administratifs, favorisant le développement de l’économie locale du centre-ville de Djibouti en gagnant en temps, opportunité et productivité.

Le gouvernement, par la voix du ministre de la Communication chargé des Postes et des Télécommunications, se félicite de cette initiative qui concrétise son engagement envers les citoyens, en leur offrant des services publics modernisés, accessibles et équitables. Le CSC jouera un rôle essentiel dans la consolidation des liens entre l’administration et les citoyens, contribuant ainsi au progrès et au développement de notre pays.

Le Centre de Services aux Citoyens, une interface entre l’administration et les citoyens

Radwan Abdillahi Bahdon

Ministre de la Communication chargé des Postes et des Télécommunications

« Il s’agit d’un événement considérable dans la modernisation des prestations des institutions concernées, à savoir la poste de Djibouti, la direction générale de la population et de la famille et l’ANSIE.

Face aux nouveaux défis de l’ère des TICS et pour assurer sa pérennité, la poste de Djibouti s’est donné l’ambition de procéder à la modernisation de l’ensemble de ses produits.Et ceci a eu pour conséquence le score réalisé par la poste de Djibouti dans le classement annuel des services postaux de l’UPU.Ce classement réalisé par un cabinet international d’audit et d’expertise des postes dans le monde a mis la poste de Djibouti au 59ième rang mondial et 10ième poste africaine sur les 54 opérateurs postaux que compte le continent.En 2015, la Maison du citoyen n’était classée qu’à la 179ième place sur les 185 opérateurs postaux que compte le monde. Aujourd’hui, la poste de Djibouti est passée à l’ère du digital. Elle propose à travers ce nouveau projet intitulé DIGIPOST, un service dématérialisé.Digipost constitue une plateforme permettant la transmission des communications électroniques certifiées (E-mail).Ce service comporte un cachet électronique. La communication électronique certifiée aura la même valeur juridique que le courrier classique et aura même plusieurs avantages supplémentaires. Le contenu sera crypté, certifié, archivé et écologique.Plus 125 pays dans le monde acceptent la valeur juridique des courriers certifiés Dijipost.Cette transformation numérique positionnera l’opérateur public postal comme acteur majeur de la digitalisation des services aux citoyens.

Sachant la place de prédilection qu’occupe le numérique dans le programme du président de la République, Ismaïl Omar Guelleh, pour booster le développement du pays sur tous les plans, le MCPT ne manquera pas d’influencer les autres départements ministériels dans la voie de la dématérialisation de leurs correspondances avec les usagers pour un service public plus efficient.Si le projet Digipost est déjà une formidable réussite, soyons conscients que son développement dépend de la souscription et du soutien de chacune des institutions ici présentes.

Par ailleurs la mise place d’un centre de services aux citoyens (CSC) a été conçue dans le cadre du projet de modernisation de l’administration publique.Le CSC entend devenir une interface concrète et physique entre l’administration et les citoyens. Il s’agit d’un espace où les citoyens pourront accéder aux services numériques, via la plateforme de l’administration numérique, mais aussi aux services non dématérialisés à partir du lieu de domiciliation du lieu de travail.

Ce premier centre hébergé par la poste sera suivi du même principe dans les autres agences postales dans la capitale et dans les régions. »

Une avancée pour rendre les services plus accessibles et plus efficaces

Almis Mohamed Abdillahi

secrétaire général du gouvernement

« Ce centre de services aux citoyens est un site administratif car il représente une plateforme qui concentre de nombreux services rendus aux usagers. L’amélioration de la relation entre l’administration et le citoyen est l’un des principaux chantiers de réforme et de modernisation de l’administration.  Ce centre est conçu comme un guichet pour des nombreuses démarches administratives et permettra la délivrance de documents officiels, de retrait de demandes de permis, de paiement de taxes et de nombreuses autres procédures qui pourront être réalisées en ce lieu. Il constitue une avancée pour alléger la charge administrative des citoyens et rendre les services plus accessibles et plus efficaces ».

Partager

Facebook
Twitter
LinkedIn

Explorer plus

Celebration-a-Djibouti-de-la-journee-mondiale-des-telecommunications-et-de-4-1024x768
Célébration à Djibouti de la journée mondiale des télécommunications et de la société de l’information
Sous le haut patronage du premier ministre, Abdoulkader Kamil...
Le-ministre-de-la-Communication-recoit-la-chef-de-bureau-de-China-Media-Group-Africa-3-1024x683
Le ministre de la Communication reçoit la chef de bureau de China Media Group Africa
Le ministre de la Communication chargé des Postes et des Télécommunications,...
Le-Ministre-de-la-Communication-charge-des-Postes-et-des-Telecommunications-S.E
Le Ministre de la Communication chargé des Postes et des Télécommunications, S.E.M RADWAN ABDILLAHI BAHDON au Congrès Mondial de la Téléphonie Mobile (MWC-24) à Barcelone
Le Ministre de la Communication chargé des Postes et des Télécommunications,...