MCPT

Journée Mondiale des Télécommunications / Déclaration du Ministre de la Communication, chargé des Postes et des Télécommunications

« Bâtir un DJIBOUTI numérique »

Dans une déclaration faite hier à l’occasion de la célébration de la journée mondiale des Télécommunications, le ministre de la Communication, chargé des Postes et des Télécommunications M. Radwan Abdillahi Bahdon a déclaré que la République de Djibouti a fait un effort considérable pour favoriser le développement du secteur des TIC dans le but d’atteindre les Objectifs de Développement Durable (ODD) à l’horizon 2030. Aujourd’hui, plusieurs initiatives démontrent que la République de Djibouti est sur la bonne voie dans l’atteinte de ces objectifs. Des progrès significatifs ont été menés et réalisés par le Ministère de la Communication chargé des Postes et des Télécommunications pour lutter contre la fracture numérique dans notre pays. Nous vous reproduisons ci-dessous l’intégralité de l’intervention du ministre de la Communication, chargé des Postes et des Télécommunications.

La République de Djibouti, à l’instar des  Etats Membres de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT), célèbre en ce 17 Mai 2023, la journée Mondiale  des Télécommunications et de la société de l’Information.

Cette journée marque la création de l’Union Internationale des Télécommunications (UIT), le 17 Mai 1865, mais consiste également à sensibiliser l’opinion sur les perspectives qu’ouvre l’utilisation de l’Internet et plus généralement  les technologies de l’information et de la communication (TIC) dans les domaines économique et social, ainsi qu’aux moyens permettant de réduire la fracture numérique.

Le thème retenu pour cette année par l’UIT, institution spécialisée des Nations Unies  pour les technologies de l’information et de la communication est « L’autonomisation des pays les moins avancés grâce aux TIC».

Ce thème témoigne de la volonté de l’UIT de connecter toute la population mondiale et vise à mettre en avant la façon dont les technologies de l’Information et de la Communication (TIC) peuvent contribuer à accélérer les progrès accomplis par les Pays les Moins Avancés (PMA) en vue d’atteindre les objectifs de développement durable à l’horizon 2030 défini par les Nations Unies.

Mesdames et Messieurs,

Les TICs permettent d’offrir de nouvelles alternatives et des solutions pour atteindre les Objectifs de Développement Durable dont celle qui permet d’accroitre nettement l’accès aux TIC et de donner un accès universel et abordable à Internet dans les pays les moins avancés.

Dans ce contexte, notre Pays, la République de Djibouti a fait un effort considérable pour favoriser le développement du secteur des TIC dans le but d’atteindre les Objectifs de Développement Durable (ODD) à l’horizon 2030.

Aujourd’hui, plusieurs initiatives démontrent que la République de Djibouti est sur la bonne voie dans l’atteinte de ces objectifs. Des progrès significatifs ont été menés et réalisés par le Ministère de la Communication chargé des Postes et des Télécommunications pour lutter contre la fracture numérique dans notre pays, à savoir entre autres:

– L’opérationnalisation d’une Autorité de Régulation Multisectorielle de Djibouti (ARMD) : cette autorité a été créée pour veiller à l’application des lois, règlements, et conventions relatifs au secteur des Télécommunications/TIC ;

– Le projet du câble sous-marin DARE1 qui est entré en service en janvier 2021: DARE1 est le premier câble régional qui relie Djibouti à Mombasa, en passant par Berbera, Bossasso et Mogadiscio ;

– Le projet du code du numérique : Plusieurs projets de lois ont été finalisés pour favoriser le développement du secteur et protéger les consommateurs ;

– La connexion de nos établissements scolaires au réseau large bande ;

– Les abonnements aux services de télécommunications mobiles qui sont passés de 489 339 Mille en 2021 à près de 520 000 Mille en 2022 ;

– Le nombre d’usagers de l’Internet mobile a connu une véritable explosion, la consommation journalière de la data mobile a atteint 78 TB par jour;

– La densification et l’optimisation des réseaux mobile2G,3G et 4G.Le programme d’extension vise un renforcement des sites existants et la construction des nouveaux sites sur l’ensemble de notre territoire;

– La modernisation des réseaux fixes nationaux ;

– Le déploiement du réseau haut débit (FTTH) et le haut débit via le wifi mobile dans la capitale et les chefs lieux des régions ;

– L’évolution du taux de pénétration des Smartphones à Djibouti : plus de 75% de Smartphone sont compatible avec le réseau 4G plus de Djibouti Telecom ;

– La construction des Datas Center pour héberger les données nationales, régionales et internationales ;

– La mise en place des mesures nécessaires pour accueillir l’atterrissage prévu à Djibouti de 4 autres câbles sous-marin de dernières générations en plus des 9 câbles déjà opérationnels ;

– le succès du Mobile Money, qui a permis d’enregistrer un nombre croissant d’abonnés en seulement deux ans. Ce service va révolutionner le quotidien de tous les Djiboutiens et renforcer l’inclusion financière de la population Djiboutienne.

Autant d’atouts qui peuvent permettre à notre pays, non seulement de rattraper son retard en la matière, mais aussi de réaliser de vrais bonds en avant.

De nombreux autres chantiers sont également en cours pour faire de l’écosystème des Technologies de l’information et de la communication un levier de croissance des autres secteurs socio-économiques.

Mesdames et Messieurs,

Le Gouvernement s’attèle au quotidien à traduire en actes la vision du Président de la République S.E.M ISMAIL OMAR GUELLEH, qui est celle de transformer notre pays en hub technologique.

C’est ainsi que le Gouvernement par le biais du ministère de la Communication chargé des Postes et des Télécommunications a signé un accord de prêt avec la Banque Mondiale pour financer le projet intitulé « Djibouti Fondement Numérique » qui s’inscrit pleinement dans la continuité des programmes stratégiques déterminés dans la vision 2035.

Le Projet « Djibouti fondement du Numérique » a pour objectif d’aider le Gouvernement à créer un environnement propice pour les investissements du secteur privé dans les TIC, de promouvoir l’adoption de compétences dans le numérique et les services numériques mais également et surtout de  renforcer la position de Djibouti en tant que hub technologique de l’Afrique de l’Est. Tout au long de la mise en œuvre de ce projet programmée sur une période de cinq ans (2021-2027), le Gouvernement accordera la plus grande attention aux axes prioritaires suivants :

– Le développement des infrastructures larges bandes dans le territoire national ;

– La production et l’offre des contenus numériques nationaux ;

– La transformation numérique de l’administration et des entreprises ;

– La continuité du projet écoles connectées au réseau haut débit ;

– L’amélioration de la qualité des services des télécommunications avec des prix abordables,

– L’amélioration de la couverture de près de 100% de la population Djiboutienne en services de téléphonie mobile, avant fin 2027 ;

– De porter le taux de couverture de l’Internet mobile à 100% de la population à cette même échéance ;

– La mise en place d’un cadre juridique et réglementaire pour le secteur en adéquation avec les enjeux de développement de notre Pays ;

– La promotion de la culture du numérique par la généralisation de l’usage des TIC dans la société ;

– Le renforcement de la confiance du numérique ;

– Le développement d’une industrie locale du numérique pour encourager la recherche et l’innovation ;

– Le développement du capital humain et le leadership dans le numérique ;

– La mise en place des nouveaux tarifs des services des télécommunications en 2023 ;

– L’expérimentation de la nouvelle technologie 5G via 2 site.

Mesdames et Messieurs,

Bâtir un DJIBOUTI numérique nécessite de l’audace. C’est à cette audace que nous sommes tous appelés, administrations, entreprises, société civile, et surtout politiques et élus locaux dont le rôle dans la sensibilisation et l’accompagnement des populations locales est indispensable.

En conclusion, je voudrais donc saisir l’opportunité que m’offre la célébration de cette « Journée Internationales des Télécommunications et de la société de l’Information », pour exprimer toute la gratitude de la République de Djibouti et de son Gouvernement à tous nos partenaires, et en particulier  à l’Union internationale des Télécommunications, dont le soutien et les différents appuis à notre Pays sont très appréciés ainsi que l’Alliance Smart Africa pour ses initiatives visant à interconnecter le continent et l’Union Africaine des Télécommunications.

Partager

Facebook
Twitter
LinkedIn

Explorer plus

Celebration-a-Djibouti-de-la-journee-mondiale-des-telecommunications-et-de-4-1024x768
Célébration à Djibouti de la journée mondiale des télécommunications et de la société de l’information
Sous le haut patronage du premier ministre, Abdoulkader Kamil...
Le-ministre-de-la-Communication-recoit-la-chef-de-bureau-de-China-Media-Group-Africa-3-1024x683
Le ministre de la Communication reçoit la chef de bureau de China Media Group Africa
Le ministre de la Communication chargé des Postes et des Télécommunications,...
Le-Ministre-de-la-Communication-charge-des-Postes-et-des-Telecommunications-S.E
Le Ministre de la Communication chargé des Postes et des Télécommunications, S.E.M RADWAN ABDILLAHI BAHDON au Congrès Mondial de la Téléphonie Mobile (MWC-24) à Barcelone
Le Ministre de la Communication chargé des Postes et des Télécommunications,...