Présentation du secteur des Postes et des Télécommunications

Le secteur des Postes et Télécommunications/TIC joue un rôle primordial dans le développement socio-économique dans tout pays en particulier lorsque celui-ci est basé sur l’économie des services comme le nôtre.

 

Dans le passé, les services des Postes et des Télécommunications étaient gérés dans le monde par des entreprises d’Etat en situation de monopole. Depuis ces deux dernières décennies, ce secteur connaît un développement sans précédent avec une globalisation des marchés.

 

On assiste donc, au niveau mondial à une ouverture progressive des marchés et à l’introduction de la concurrence. Cette tendance se manifeste également à travers les recommandations des organisations multilatérales telles que l’OMC (Organisation Mondiale du Commerce), l’UIT (Union Internationale des Télécommunications), l’UPU (Union Postale Universelle) et le COMESA (Marché Commun des pays d’Afrique de l’Est et du Sud) dont Djibouti est membre.

 

L’histoire du secteur Postal et des Télécommunications/TIC est étroitement liée à celle de chaque pays. De même, le cadre juridique évolue sensiblement avec les changements économiques, sociaux et institutionnels. Tenant compte de cette évolution au niveau régional et mondial, le gouvernement Djiboutien a décidé de mettre en place une reforme sectorielle à partir de 1998 qui prévoyait entre autres les points suivants :

 

-          la séparation de l’Office des Postes et des Télécommunications (OPT) en deux entités distinctes et autonomes, à savoir La Poste de Djibouti et Djibouti Telecom, par l’adoption de la loi n° 13/AN/98 du 13 mars 1998 portant réforme du secteur des Postes et Télécommunications.

 

-          Cette loi a été complétée  par le décret 99-169/PR/MCCPT de 16 septembre 1999 portant statuts initiaux de l’entreprise publique ‘’La Poste de Djibouti SA ’’. Et le 31 septembre 1999, la « SA Djibouti-Télécom »,  régie par la loi n°191/AN/86 du 03 février 1986 sur les sociétés commerciales ainsi que par les règles comptables et fiscales qui leur sont applicables est née de la fusion des services de télécommunication de l’OPT et de la Société des Télécommunications Internationales de Djibouti (STID).

 

-          Après la séparation des deux operateurs depuis 1998, la loi n°117 qui date de 2001, prévoit la création du Ministère de la Communication et de la Culture, chargée des Postes et des Télécommunications (MCCPT), et en son sein la Direction des Postes et des Télécommunications (DPT).

 

-          Ensuite, la restructuration du secteur des TIC a fait l'objet de la Loi n°80/AN/04/5ème, portant réforme du secteur des Technologies de l'Information et de la Communication, qui a été promulguée le 24 octobre 2004. Cette loi institue une autorité de régulation, appelée ADRT (Agence Djiboutienne de Régulation des TIC) et attribue à cet organisme les missions et les pouvoirs lui permettant de réguler le secteur des TIC.

 

-          En 2014,  le Schéma Stratégique Intégré (SSI) a été adopté pour développer le secteur des TIC à Djibouti un secteur à fort potentiel de croissance dans une période de 10 ans. Le SSI est la feuille de  route gouvernementale qui prévoit notamment la Stratégie Nationale de Développement des TIC.

 

-          Le MCPT voit une nouvelle réorganisation en 2017 suite a l’adoption de la loi N°212/AN/17/7eme L portante réorganisation du Ministère de la Communication, Chargé des Postes et des Télécommunications.

Le Ministre

M. ABDI YOUSSOUF SOUGUEH

Demande d’accréditation

Facebook

Médiathèque



Espace e-Gouvernement

egouv